Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Croisière fluviale sur le Danube en août 2016

Jour 12 – Parlement de la Hongrie et débarquement du River Beatrice

Parlement hongrois, un musée historique
Parlement hongrois, un musée historique

Vers 12h30, après un dernier dîner très rapide sur le navire, un bus nous conduit à notre magnifique hôtel pour deux nuits, (http://www.corinthia.com/hotels/budapest/) situé sur la Erzsébet körút, côté Pest (qu’il faut prononcer ‘peuch’ ici. C’est situé dans l’ancien ghetto juif où les Croix fléchées allemandes avaient enfermés 70 000 juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.
En d’après-midi, après avoir parcouru les édifices assez souvent non rénovés depuis des décennies, avons trouvé sur la rue Kiraly (400 m), un dépanneur ‘Penny Market’ où notre souper pour apporter nous a coûté 1 279 florins. Avec 100 Euros on te remet 28 731 florins ! We are rich !

Parlement hongrois et arrivée l'hôtel Corinthia, Budapest
Parlement hongrois et arrivée l'hôtel Corinthia, Budapest
Parlement hongrois et arrivée l'hôtel Corinthia, Budapest
Parlement hongrois et arrivée l'hôtel Corinthia, Budapest

Parlement hongrois et arrivée l'hôtel Corinthia, Budapest

River Beatrice fin à Budapest
River Beatrice fin à Budapest

Ce matin du 14 août, après avoir mis nos valises à la porte et pris un petit déjeuner, notre groupe ayant payé 20 Euros par personne (+ 7 Euros pour le taxi) a visité le parlement hongrois, un vaste et superbe bâtiment (un musée en soi), inauguré au début du XXe siècle, situé sur la rive orientale du Danube à Budapest. Depuis 1902, il est le siège de l'Assemblée nationale de Hongrie. Cet édifice, dont les volumes s'organisent autour du dôme central, possède une façade néo-gothique mais un plan au sol qui suit des conventions baroques.
Budapest fut fondée en 1873 par l'union de Buda, Pest et Óbuda ; sept ans plus tard, l'Assemblée nationale de Hongrie décida de créer un nouveau bâtiment destiné à exprimer la souveraineté de la nation qui s'inspire du palais de Westminster.
La construction commença en 1885 et le bâtiment fut inauguré à l'occasion du millénaire de la Hongrie en 1896. Plus de 40 kg d'or l’orne. Il est presque constamment en cours de rénovation.
Après la Seconde Guerre mondiale, l'Assemblée nationale de Hongrie fut réduite à une seule chambre et seule une partie du bâtiment est utilisée de nos jours. Le gouvernement communiste installa une étoile rouge au sommet du dôme, qui fut retirée en 1990. Le 23 octobre 1989, Mátyás Szűrös déclara la République de Hongrie depuis le balcon du parlement donnant sur la place Lajos Kossuth.

La construction commença en 1885 et le bâtiment fut inauguré à l'occasion du millénaire de la Hongrie en 1896. Plus de 40 kg d'or l’ornent. Il est presque constamment en cours de rénovation.
Après la Seconde Guerre mondiale, l'Assemblée nationale de Hongrie fut réduite à une seule chambre et seule une partie du bâtiment est utilisée de nos jours. Le gouvernement communiste installa une étoile rouge au sommet du dôme, qui fut retirée en 1990. Le 23 octobre 1989, Mátyás Szűrös déclara la République de Hongrie depuis le balcon du parlement donnant sur la place Lajos Kossuth.
Comme le Palais de Westminster, le parlement hongrois possède une façade symétrique de style néogothique. Il est long de 268 m et large de 123 m, possède 10 cours intérieures, 13 ascenseurs, 27 portes, 29 escaliers et 691 pièces. Avec un dôme haut de 96 m, c'est un des deux plus hauts bâtiments de Budapest avec la Basilique Saint-Étienne de Pest. Le nombre 96 a été choisi pour rappeler le millénaire de la nation hongroise (1896) et son franchissement des Carpates en 896. La façade principale se trouve sur le Danube, mais l'entrée officielle est de l'autre côté, sur la place Kossuth, et communique avec l'escalier d'apparat. Les escaliers monumentaux de l'entrée principale sont encadrés par deux lions. De nombreux vitraux de Miksa Róth décorent les fenêtres.
L'intérieur et l'extérieur sont décorés de 242 sculptures. Sur la façade sont disposées les statues des souverains de Hongrie, des souverains de Transylvanie et de héros militaires du pays. Au-dessus des fenêtres se trouvent les armoiries des ducs et des rois. De nombreux vitraux de Miksa Róth décorent les fenêtres.
Une des parties les plus spectaculaires du bâtiment est le hall central à seize côtés, et les immenses salles adjacentes : la chambre basse (où se réunit aujourd'hui l'Assemblée nationale de Hongrie) et la chambre haute (utilisée jusqu'en 1945). La Couronne de saint Étienne est exposée dans le grand hall depuis 2000 (pas de photo ici)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article